LE CHEF JONATHAN BLOT

 

 

 

C’est au cours de sa première matinée chez un boulanger passionné et au ventre rond comme un macaron que Jonathan Blot a eu la révélation du métier.

 

Après son apprentissage à Seraincourt, petit village du Val d’Oise, il s’est forgé une riche expérience au sein des plus belles maisons telles que le Jules Verne, le Plaza Athénée au côté d’Alain Ducasse , mais aussi Ledoyen et Ladurée.

 

Grand gagnant du prix Pudlo-pâtissier de l’année en 2015, il adhère ensuite au « Club des Sucrés », composé notamment de Christophe Michalak et Christophe Adam, au sein duquel les chefs ouvrent de nouveaux champs de création et renouvellent la pâtisserie française.

 

Aujourd’hui, ce pâtissier du futur exprime son identité et valorise son savoir-faire à travers ses deux pâtisseries, la première située rue des Moines depuis 2009, la seconde rue la Boétie depuis juin dernier.

 

PÂTISSERIE, LUNCH – GOURMAND 

LE LIEU

 

Acide. Et pourquoi pas Cyanure ? Il y a bien Opium et Poison pour un parfum. Cyanure a été réellement évoqué pour bien placer le concept dans l’esprit de chacun. Il fallait du pep’s, une pointe de fluo, rester dans le léger et assumer le zeste de provocation propre à toutes initiatives qui changent les codes. Acide ? Le mot a été trouvé en famille, testé, puis validé par tous. Acide ? Une évidence.

 

Ancienne boucherie, seuls les quelques crocs de boucher conservés au mur peuvent encore en témoigner. Depuis, tout a été cassé, repensé et reconstruit. Aujourd’hui le sweet store est animé par une touche de modernité et des couleurs flamboyantes et toniques, à l’image de nos macarons.

 

A chaque coin de la pièce, une gourmandise vous fait de l’œil.

 

La vaisselle, reproduction de la grande porcelaine impériale de Saint-Pétersbourg , apporte une touche d’élégance, parfaite pour accompagner votre goûter.

 

Enfin, un grand graffiti sans lettrage, signé Nawi, tout en couleur et en mouvement, attire immédiatement le regard. Il place le lieu dans l’esprit voulu par le Chef : moderne, tonique et léger.

 


LES PRODUITS

 

Si la marque Acide est née dans la rondeur protectrice du macaron, elle se développe aujourd’hui autour d’une idée forte : la modernité sucrée.

 

En tout, ce sont 13 passionnés qui accompagnent le chef, pour penser et réaliser la pâtisserie du futur. Dès cinq heures du matin, nos pâtissiers s’expriment pour vous proposer une gamme de pâtisseries, viennoiseries, biscuits, caramels et macarons, tous préparés sur place.

 

Et il faut le savoir, un macaron c’est trois jours ! Réalisation des coques et de la ganache le premier jour. Assemblage des macarons le lendemain lorsque le tout a refroidi. Enfin, affinage à trois petits degrés pendant une période allant de 18 à 24 heures.

Soucieux du détail, nos boissons sont soigneusement sélectionnées. Ainsi, nos thés s’accordent parfaitement avec les pâtisseries, le chocolat chaud est fait maison, et le café, produit directement dans la capitale, est torréfié la semaine même de son arrivée dans notre sweet store.

 

 

 

SUR PLACE OU A EMPORTER 

 

Petit-déjeuner, déjeuner, goûter… A chaque heure ses produits, ses plaisirs. S’il est toujours possible de prendre « à emporter », le salon de thé est un lieu où l’on se pose, où l’on profite pleinement d’une ambiance et d’une identité.